La vue Chez l’enfant

1 enfant sur 5 présente ou présentera un problème de vue. Un chiffre élevé qui doit inciter les parents à être vigilants et à consulter un spécialiste. Un diagnostic précoce et une prise en charge adaptée permettent de corriger efficacement un défaut visuel chez l’enfant et d’améliorer son acuité visuelle.

Que voit votre enfant ?
La progression de la vue de l’enfant passe par de nombreux paliers. Chaque jour, semaine ou mois est synonyme de progrès.

Age de l'enfant Capacités visuelles
  • 1 semaine Le nourrisson voit le monde en noir et blanc, et son acuité visuelle est assez faible, environ 1/20ème. Bébé voit flou et a du mal à évaluer les distances.
  • 2 mois L’acuité visuelle est de 1/20ème et le champ visuel est de 60°. L’enfant distingue le vert et le rouge. Un léger strabisme convergent peut apparaître, mais pas d’inquiétude, celui-ci disparaît rapidement avec la croissance.
  • 4 mois L’acuité visuelle est maintenant de 1/15ème et le champ visuel est de 110°. L’enfant perçoit les petits objets à distance raisonnable de lui.
  • 6 mois à 1 an Son acuité passe à 1/10ème et son champ visuel est de 180°. Bébé voit désormais toutes les couleurs. L’élargissement progressif de son champ de vision et l’apprentissage de la marche, lui permettent de mieux apprécier les espaces.
  • 1 à 6 ans L’acuité continue de s’affiner : 2/10ème à 2 ans, 5/10ème à 4 ans. A 6 ans, la vue est pleinement mature (10/10ème) et l’enfant dispose d’une vision quasi identique à celle de l’adulte.
  • 15 ans L’acuité atteint son maximum avec 14/10ème. L’adolescent est au summum de ses capacités visuelles et possède sa vue d’adulte.
Le saviez vous ?

Un cerveau en développement
Le circuit nerveux optique de l’enfant est en construction jusqu’à l’âge de 18 mois. Plus les anomalies de la vision seront dépistées et corrigées précocement, meilleur sera le résultat sur la vue de l’enfant.

L’acuité visuelle
Ce terme désigne l’aptitude à voir des détails très fins. Le nourrisson vient au monde avec une acuité très faible. Ce n’est que vers l’âge de 2 mois, que bébé est capable de voir un fil à coudre par exemple. Il faut attendre 2 ans pour que l’enfant ait une acuité visuelle équivalente à celle d’un adulte.
Des appareils correcteurs spécifiques
Comme les « grands », les juniors ont droit à leurs lunettes. Il existe des modèles adaptés aux besoins de chacun. Connaissez-vous les spécificités des verres et montures pour enfants ?

La solution :

Sachez que jusqu’à trois ans, la monture en plastique est obligatoire. Le choix doit être guidé par la morphologie du visage : le positionnement sur le nez est primordial pour assurer une parfaite stabilité de la monture sur le visage, sans limitation du champ visuel. Optez plutôt pour des branches souples et flexibles, gages de confort et de résistance. Les lunettes doivent couvrir les sourcils pour éviter à votre enfant de regarder par-dessus. Toutefois, avant d’arrêter votre choix sur un modèle, n’oubliez pas de consulter l’avis du premier concerné : votre enfant.
Jusqu’à 16 ans, des verres organiques sont préconisés. Ainsi équipé, votre enfant peut voir loin !
Nous avons mis en place un espace spécialement dédiée pour vos enfants. Des montures (de fabrication française) spécialement étudié pour une bonne rééducation et avec une adaptation parfaite à leur morphologie.
Nous nous sommes spécialisés dans la lunette enfant, avec un choix de monture et de verre étudié pour eux. Nous vous conseillerons et vous guiderons dans son choix, l’adaptation et le suivis de votre enfant.

La vue au travail

Nous sollicitons notre vue tout au long de la journée quelle que soit notre activité. Une grande majorité d’entre nous passent de nombreuses heures devant un écran d’ordinateur pour travailler ou pour jouer aux jeux vidéo ou devant une tablette, smartphone, …. Ce temps passé devant l’écran n’est pas sans effet sur nos yeux.

Fatigue visuelle, qu’est-ce que c’est ?

Maux de tête, picotements dans les yeux, sensations d’œil sec, œil rouge, vision trouble. 30 à 40% des personnes qui travaillent sur écran se plaignent de fatigue visuelle.
Pour voir net, notre œil s’adapte en permanence au moyen de muscles. Sur écran, ces muscles sont fortement sollicités car le regard balaie plus ou moins vite différentes zones, différents plans, plus ou moins éclairés. Travailler sur écran diminue la fréquence du clignement des yeux entraînant une sécheresse de l’œil et un inconfort visuel.
La sécheresse de l’air, le tabac, la climatisation, les ventilateurs sont facteurs de sécheresse oculaire et contribuent à la fatigue visuelle. Les symptômes de fatigue visuelle apparaissent au bout de 4 heures passées devant l’écran et s’accumulent. Plus la semaine avance, plus la distance pour avoir une vision nette s’agrandit.

Les écrans d’ordinateur : Source de fatigue

De plus en plus, les écrans envahissent notre vie, développant une nouvelle exigence visuelle. Dès le plus jeune âge, avec les jeux vidéo et la généralisation de l’informatique à l’école, au travail, dans les tâches quotidiennes ou dans les loisirs, la vision est sollicitée. Depuis quelques années, les écrans se multiplient tant au domicile, dans les transports, les lieux publics que dans le cadre professionnel. La fonction visuelle est-elle affectée par cette évolution ?
La réponse est claire : le travail sur écran ne génère pas de pathologie oculaire mais révèle et/ou renforce des anomalies préexistantes. Le dépistage précoce de ces anomalies et leur correction rigoureuse sont indispensables pour prévenir la détérioration de la fonction visuelle. Aujourd’hui, la meilleure ergonomie des postes de travail et la conception des écrans et des logiciels permettent de réduire la fréquence et l’intensité des troubles. Grâce à un travail multidisciplinaire impliquant ophtalmologistes, opticiens, médecins du travail, psychologues, sociologues et ingénieurs, le travail sur écran est devenu le plus souvent confortable et sans risques.

La vue aprés 45 ans

Les premiers signes de la presbytie se manifestent en général entre 40 et 50 ans, notamment par une vision moins bonne de près (la lecture normale à 30 ou 40 cm devient difficile).

On se sent alors obligé de tendre les bras pour lire son journal ou un livre, jusqu’au moment où… les bras ne sont plus assez longs!

Pourquoi :

Inévitable, la presbytie provient de l’ usure du cristallin, la lentille qui permet à l’oeil de faire une mise au point automatique et de voir à toutes les distances: ce mécanisme est appelé ‘accommodation. En vieillissant, celui-ci perd de son élasticité, et ne se bombe plus suffisamment pour assurer une bonne vision de près. La presbytie est la perte de l’accommodation’, explique le Dr Damien Gatinel, ophtalmologue.

Les solutions :

Il y a plusieurs solutions : porter des verres progressifs, des mi-distances ou des verres de près
Nous sommes là, à votre écoute, pour vous conseiller les meilleurs verres en fonctions de vos besoins.
Nous vous proposerons les verres de dernières technologies avec des outils high-tech
Ensuite les verres sont réalisés par nos soins, fabriqués et taillés à la commande. Nous montons des verres personnalisés grâce à une prise de mesures faciales précise et individualisé

La vue et le soleil

Les lunettes de soleil accompagne notre look, nos tenues vestimentaire mais pas seulement, elles nous protègent avant tout des uv néfaste pour nos yeux. Il faut donc choisir, en plus de l’esthétisme, une qualité de verre optimal et protecteur.

Pourtant, le choix de lunettes de soleil est loin d’être anodin. Des modèles de mauvaise qualité, comme c’est le cas des lunettes contrefaites et fantaisie, ne protègent pas suffisamment les yeux. 

La vue aussi exposée que la peau

Les propriétaires de lunettes mal adaptées à la luminosité solaire, ainsi que ceux qui n’en portent pas, risquent notamment des inflammations, une cataracte précoce, ou une brûlure douloureuse. Picotements, rougeurs, larmes, et hypersensibilité sont les premiers symptômes de ces troubles. Il ne faudrait pas plus de deux heures pour qu’un « coup de soleil » sur l’oeil endommage la cornée.

Les enfants particulièrement exposés

Les enfants, dont le cristallin est transparent et ne joue donc pas son rôle protecteur vis-à-vis de la rétine, courent un grave danger. Avant un an, leur rétine est atteinte par 90% des rayons UVA et plus de 50 des UVB. Entre 1 et 12 ans, ce sont 60% des UVA et 25% des UVB qui touchent la rétine.

Des verres à protection

Pour protéger les yeux, les verres doivent filtrer 100% des rayons UV. La protection solaire est classée en cinq catégories (0 à 4). En cas de luminosité forte, il convient de choisir une catégorie 3 ou 4 pour être bien protégé. Il ne sert à rien de choisir des lunettes de soleil à verres très foncés si ceux-ci ne filtrent pas les UV. Cela est même dangereux, car ces verres foncés entraînent une dilatation de la pupille, laissant passer les UV néfastes.

Au volant, les lunettes sont vitales

Le port de lunettes de soleil au volant est impératif en cas de forte luminosité, celle-ci pouvant provoquer un éblouissement et une fatigue. Les heures du lever et du coucher du soleil sont particulièrement dangereuses, car le soleil y est rasant. Il convient d’utiliser des verres protecteurs de catégorie 2 ou 3. Les verres polarisants, qui filtrent la lumière en ne laissant passer que celle dite « utile », seront préférables, car la lumière du soleil réfléchit fortement sur la route. Il est à noter que les verres de protection 4, trop sombres, sont interdits pour la conduite automobile.

La vue et la conduite

ost emensos insuperabilis expeditionis eventus languentibus partium animis, quas periculorum varietas fregerat et laborum, nondum tubarum cessante clangore vel milite locato per stationes hibernas, fortunae saevientis procellae tempestates alias rebus infudere communibus per multa illa. propinquitate enim regiae stirpis gentilitateque etiam tum Constantini nominis efferebatur in fastus, si plus valuisset, ausurus hostilia in auctorem suae felicitatis, ut videbatur.

La vue et le sport

Vous pratiquez un sport tels que le vélo, la natation, la course à pied, le tir à l’arc,… pourquoi ne pas vous équipez de lunettes spécialisé pour votre sport et à votre vue.

Nous travaillons en collaboration avec bollé, cébé, serengheti, demtez pour vous permettre d’avoir l’excellence au niveau de la monture et des verres et ainsi continuer à performer dans votre sport.

Qu’est ce que la myopie ?

La myopie est un défault visuel qui touche 29% de la population. Elle apparaît en général pendant l’enfance ou l’adolescance. Il est donc très importnt de faire vérifier tôt la vue des enfants.

Les symptômes sont une vision de loin floue et une vision net en vision de près

Qu’est ce que l’hypermétropie ?

L’hypermetropie est un défaut visuel qui touche 9% des français, elle apparaît à tous âges.

Les symptômes sont difficilement  perceptibles, de manière générale , la vision de loin est bonne, mais la vue de près est fatigue,  et se trouble. Ainsi peut s’en suivre des maux de tête, des douleurs aux yeux, de la fatigue visuelle,…

Qu’est ce que l’astigmatie ?

L’astigmatie est un default visuel qui touche 15% de la population.

Les symptômes sont une vue imparfaite voir floue et déformé, aussi bien de loin comme de près. On se rend compte par exemple lorsque l’on a des difficultés à différencier P et F, Met H. L’astigmatie s’accompagne souvent d’une myopie et d’une hypermétropie. Ainsi il s’en suit, sans compensation, une fatigue oculaire 

41, Rue Gambetta
50120 Equeurdreville
Tel : +33 (0)2 33 04 75 62
Email : beaux-regards@orange.fr

Horaires :

Du mardi au vendredi : 9h – 12h / 14h – 19h

Samedi : 9h – 12h / 14h – 18h

Suivez nous sur les réseaux sociaux